Ingénierie des bioprocédés

Industrialiser les procédés

Pour découvrir et développer des bioactifs innovants, DEINOVE extrait en continu des métabolites secondaires produits par de nouvelles espèces microbiennes, d'abord dans un mélange hétérogène où sera recherché une nouvelle activité antimicrobienne, puis dans un mélange plus pur au sein desquels sera isolé le composé responsable de cette activité. L’unité d'ingénierie des bioprocédés ajuste finement les conditions d'extraction à toutes les étapes ; des extractions massives conduites sur les souches de la collection de DEINOVE, au processus de séparation, d'extraction, de purification et de formulation du métabolite d'intérêt aux différentes échelles (laboratoire, préindustrielle et industrielle).

Activités principales

Préparation d'extraits pour le criblage

La recherche de nouvelles activités dans les souches de la collection est réalisée sur des extraits bactériens. Comme il n'existe pas de méthode universelle pour extraire toutes les molécules produites par un organisme donné, l’unité d'ingénierie des bioprocédés génère différents extraits (par exemple, en utilisant différents solvants) qui couvriront la plupart des activités produites par la bactérie.  

Optimisation de l'extraction pour la déréplication

Une fois que l’unité de test a identifié une activité antimicrobienne dans un extrait bactérien, elle doit être extraite afin d’identifier et caractériser la molécule à l’origine de cette activité. En lien avec les unités d'analyses avancées, de biologie synthétique, d’ingénierie fermentaire et de science des données, les scientifiques améliorent progressivement les conditions d'extraction jusqu’à isoler le nouvel antimicrobien.  

Développement des procédés aval

L’unité optimise une nouvelle fois le processus d’extraction pour garantir la robustesse, la reproductibilité et la rentabilité du processus de production industrielle. Les scientifiques ajustent les paramètres à chaque étape du processus (séparation, extraction, purification et formulation) pour garantir les rendements d’extraction tout en préservant les propriétés physiques et chimiques du nouveau composé.

Activités support

  • Fournir des extraits bactériens pour d’éventuelles nouvelles étapes de criblage par l'unité de test d’activité

  • Fournir des extraits bruts pour soutenir et guider l'ingénierie génétique à l'œuvre au sein de l'unité de biologie synthétique

  • Fournir des extraits pour soutenir et guider le processus d’ingénierie fermentaire

Bibliographie

Prasad N. K. (2010). Downstream Process Technology: A New Horizon in Biotechnology, Nooralabettu Krishna Prasad, 1st Edn. Delhi: PHI.

Zydney, A. L. (2015). Continuous downstream processing for high value biological products: A Review. Biotechnology and Bioengineering, 113(3), 465–475.